[Critique cinéma] Fantasia 2019 — Almost a Miracle

Hajime Machida est un adolescent pas comme les autres. Plutôt médiocre tant dans ses études que dans les sports, il possède un don unique: il est incapable de ne pas aider son prochain, qu’il s’agisse de faire la cuisine pour sa mère et ses frères et soeurs ou de consoler une camarade de classe abandonnée par son copain. Ainsi, on le surnomme Jésus pour sa bonté infinie; il fascine les filles de sa classe, qui le perçoivent comme un être inoffensif. Après un incident pendant un cours, Hajime se retrouve à l’infirmerie de l’école, où il rencontre Nana, une rebelle qui fait l’école buissonnière pour éviter les ragots à son sujet. Même si elle rejette l’amitié de Hajime, celui-ci persiste et continue de vouloir l’aider, sans se douter à quelle point elle fera basculer sa vie affective.

Adapté du manga Machida-kun no sekai (Le monde de Machida-kun) de Yuki Ando, Almost a Miracle est une histoire de jeunesse touchante, qui donne espoir dans un monde assombri par la négativité et la méchanceté. On retrouve également une légère touche de fantastique alors que Hajime fait des pieds et des mains pour rattraper un ballon envolé d’un jeune garçon. Par ailleurs, on voit bien l’origine bédéesque du film chaque fois que Hajime se met à courir.

Même si ce n’est pas le film du siècle, on passe un bon moment et les comédiens réussissent à donner vie à leurs personnages, auxquels on finit par s’attacher. Le dénouement est quelque peu prévisible, mais on reste dans la comédie légère comportant un message positif.

Année: 2019

Durée: 120 minutes

Pays: Japon

Réalisateur:  Yuya Ishii

Acteurs: Kanata Hosoda, Nagisa Sekimizu, Takanori Iwata, Mitsuki Takahata, Atsuko Maeda

Scénaristes: Yuya Ishii, Sho Kataoka

Distributeur: Warner Bros

La bande-annonce:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *