[Critique cinéma] – The Irishman (L’Irlandais)

The Irishman raconte la carrière d’homme de main de la mafia de Frank Sheeran (Rober De Niro) surnommé The Irishman. Le long-métrage est inspiré du livre sorti en 2004 de Charles Brandt I Heard You Paint Houses, ce titre fait référence au sang des victimes de la mafia couvrant les murs d’une maison neuve à la suite de leur assassinat.

Une des grandes qualités de ce film est sa capacité à humaniser et à investir le public dans la trame narrative de ses personnages qui n’ont pas un passé irréprochable. Malgré la noirceur du récit, il y a quelques belles touches d’humour qui aident à faire oublier au public la longue durée du film (3h30). Bien que le film soit plutôt long, l’histoire est passionnante au point que le long-métrage ne semble que durer un peu plus de deux heures et trente minutes. Un résultat remarquable considérant la lenteur de ce récit présentant principalement des discussions entre les personnages et des moments de silence.

Martin Scorsese revient dans cette production Netflix avec un film dans un genre avec lequel il a eu énormément de succès, le film de gangsters. Il s’accompagne de la crème de la crème en la matière avec un trio d’acteurs composé d’Al Pacino, Robert De Niro et Joe Pesci. Le réalisateur fait un bon usage des effets spéciaux pour présenter ses personnages à différents moments de leur carrière de criminel, il arrive à rajeunir son trio de grands acteurs avec beaucoup d’habileté. Certains seront plus critiques face à ces effets spéciaux, néanmoins je les ai trouvés excellent à un point où je me questionnais à savoir qu’elle est l’allure actuelle de ces acteurs. Le film se promène à différents moments de leur vie sans être linéaire avec beaucoup de doigté laissant le public faire des liens et réfléchir.

Bien que le film soit plutôt lent il y a quelques gros moments de suspenses et de tension en se rapprochant de la fin qui saura captiver l’auditoire. Il ne faudrait pas négliger la performance d’Anna Paquin qui interprète la fille de Frank Sheeran, la relation du père avec sa fille est très touchante. Finalement, ce récit est ponctué de très bons choix musicaux et d’une bande originale signée Robbie Robertson.

The Irishman est présenté en version originale au Cinéma Dollar et en version originale anglaise avec les sous-titres en français au Cinéma Moderne, le film sera disponible sur Netflix à partir du 27 novembre 2019.

Le film n’est que de passage en salle, mais pour les amateurs de ces légendes du cinéma que sont De Niro, Pacino, Pesci et surtout Scorsese, il ne faudrait pas manquer ce film remarquable. D’ailleurs, The Irishman sera définitivement à surveiller à la prochaine cérémonie des Oscars.

9/10

Date de sortie : 15 novembre 2019

The Irishman (L’Irlandais)
Durée : 3h30
Réalisateur : Martin Scorsese
Acteurs : Robert De Niro, Al Pacino, Joe Pesci, Harvey Keitel, Ray Romano, Bobby Cannavale et Anna Paquin
Distributeur : Netflix

2 pensées sur “[Critique cinéma] – The Irishman (L’Irlandais)

  • 28 novembre 2019 à 17 h 22 min
    Permalink

    Oui à n’e pas douter on a là un nouveau classique du cinéma,la performance de tous les acteurs est au diapason,mais comme la veille j’avais regardé un autre classique des années 80 [il était une fois en Amérique]le rajeunissement de De Niro m’a un peu plus agacé et on voyait parfois que le corps lui peina un peu à suivre.Enfin la grande rencontre Pacino,DeNiro était cette fois complète et il était tout deux formidable et bien que l’on connaisse la destinée de mr Hoffa le dernière heure laissait place à un beau suspense et quel retenue ds le jeux de Pesci un autre acteur génial,petite déception tout de mème est le rôle trop court de mr Keitel mais ce film mérite à lui seul l’abonnement à Netflix et j’espère mais j’ai de gros doute une sortie en bluray pour le placer ds ma collection Scorsese.

    Répondre
    • 28 novembre 2019 à 18 h 19 min
      Permalink

      Merci pour votre commentaire!!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *