Le jeu Outlast inspire une bière du Trou du diable, Adeptus Tenebris, juste à temps pour l’Halloween

Adeptus Tenebris : une nouvelle bière qui fait peur!

Un partenariat des entreprises québécoises Le Trou du diable/Red Barrels pour l’Halloween

et la sortie des premières images jeu attendu The Outlast Trials

Shawinigan, le 13 octobre 2020 – À l’occasion de l’Halloween et du dévoilement des premières images du jeu The Outlast Trials, le studio québécois Red Barrels et le brasseur Le Trou du diable s’associent pour lancer la bière Adeptus Tenebris. « Nous sommes des admirateurs l’un de l’autre, en plus d’être amateurs de films et jeux vidéo d’horreur, et de bonne bière, explique Isaac Tremblay, fondateur du Trou du diable. Par conséquent, une telle collaboration allait de soi. » Le nouveau jeu The Outlast Trials repose justement sur la coopération entre les joueurs, raconte de son côté Philippe Morin, président de Red Barrels. « Donc, un partenariat entre nos deux organisations était dans l’ordre des choses. Ce qui était un fantasme personnel au départ est devenu un mariage naturel. »

 

Aussi dangereuse que séduisante

Adeptus Tenebris est un stout impérial vieilli en fûts de bourbon clairsemé d’une lueur de saison vieillie en fûts de Sauternes. Il présente un nez de pain rôti et de cacao, auquel s’ajoute en bouche une trame tartrique et oxydative couverte de cerises noires. Résultat : une bière à 11% de taux d’alcool, ténébreuse, quelque peu menaçante, mais assurément envoûtante.

 

Cette bière en bouteille de 750ml sera offerte en édition limitée, juste à temps pour l’Halloween dès le 21 octobre chez la plupart des détaillants spécialisés à travers le Québec. Pour plus de détails sur les points de vente, veuillez consulter la page Facebook du Trou du diable.

 

Un rendez-vous avec la peur et l’horreur

The Outlast Trials est le nouveau titre de la franchise Outlast, laquelle propose depuis sa création en 2013 une authentique expérience de survie en contexte d’horreur. Dans ce nouvel opus, les joueurs se retrouvent à l’époque de la Guerre froide, alors que des cobayes humains sont involontairement recrutés par les employés de la société Murkoff pour tester des méthodes avancées de lavage de cerveau et de manipulation mentale. Dans un monde de méfiance, de peur et de violence, le code moral des joueurs sera mis à l’épreuve, leur endurance sera testée et leur raison sera annihilée. Le tout au nom du progrès, de la science et du profit… Il leur faudra travailler en groupe afin de survivre.

 

À propos du Trou du diable

Créé en 2005, sur la rue Willow à Shawinigan, Le Trou du diable (Tdd) – Broue Pub et Restaurant promeut les plaisirs de la table et de la bière.  En 2013, s’est ajouté Le Trou du diable – Microbrasserie, Boutique et Salon, qui embouteille à grande échelle, propose ses produits et ceux d’artisans locaux en boutique et propulse une offre culturelle renouvelée et innovante. L’usine de production a ensuite joint Six Pints de la grande famille Molson Coors en 2017. Le Tdd compte plus d’une centaine d’employés à Shawinigan ainsi qu’un des plus gros chai de barriques de chêne pour le vieillissement de la bière au pays. Ses bières, qui ont remporté plus de 170 distinctions, sont distribuées dans au-delà de 1500 points de vente au Québec et se sont retrouvées sur les tables de toutes les provinces, de la France, la Norvège, l’Italie, la Chine, l’Allemangne, l’Australie, des États-Unis et du Brésil.

 

À propos d’Outlast

L’enfer est une expérience dont on ne peut survivre dans l’univers d’Outlast; un jeu de survie et d’horreur à la première personne conçu par des vétérans de l’industrie qui ont œuvré pour certaines des plus importantes franchises de l’histoire du jeu vidéo.  Acclamé pour son atmosphère immersive, sa conception sonore et son horreur sans compromis, la série est vite devenue l’expérience référence parmi les jeux de sa génération. Les règles de l’univers d’Outlast sont simples – sauve-toi, cache-toi ou meurs.  Plus de 15 millions de joueurs ont expérimenté ses horreurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *