[Critique cinéma] Fantasia 2019 — Look What’s Happened to Rosemary’s Baby

Huit ans après la sortie du classique Rosemary’s Baby de Roman Polanski, Rosemary et son fils, Adrian/Andrew, tentent de s’échapper de la secte. Un accident touchera Rosemary, et le petit sera alors élevé par Marjean, une tenancière de bar. Toutefois, les membres de la secte essaieront de ramener Andrew dans leurs rangs en envoyant les deux leaders du groupe, Minnie et Roman.

Réalisé par Sam O’Steen, monteur du film de Polanski, Look What’s Happened to Rosemary’s Baby est un film tourné pour la télévision, plus accidentellement comique qu’épeurant. En particulier, la scène où Andrew se maquille lors des rites sataniques est particulièrement risible, puisqu’il ressemble davantage à un adepte de Marcel Marceau que de Satan! Il n’est pas étonnant que de la distribution d’origine, seule Ruth Gordon est de retour, alors que Patty Duke remplace Mia Farrow dans le rôle de Rosemary. L’acteur néo-écossais Stephen McHattie tire bien son épingle du pied, malgré les limites du scénarios. Quant à Ruth Gordon, qui avait joué un des deux rôles principaux de Harold et Maude en 1971, elle vole encore une fois la vedette avec son allure de dame âgée sympathique qui cache bien son rôle de leader satanique. Il n’est pas étonnant qu’elle ait reçu l’Oscar de la meilleure actrice de soutien pour le film de Polanski!

Même s’il s’agit d’un film télé qui n’arrive nettement pas à la cheville de Rosemary’s Baby, Look What’s Happened to Rosemary’s Baby est une suite intéressante même si elle n’est pas vraiment nécessaire. Et il n’en reste pas moins que c’est un nanar qui fera bien rire par moments, donc un film qui n’est pas aussi mauvais que certains pourraient prétendre.

Année: 1976

Durée: 110 minutes

Pays: États-Unis

Réalisateur:  Sam O’Steen

Acteurs: Stephen McHattie, Ruth Gordon, Ray Milland, Patty Duke, Broderick Crawford

Scénariste: Anthony Wilson

La bande-annonce:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *