[Critique jeu vidéo] – Sydney Hunter and the curse of the Mayans

Voici la critique du jeu Sydney Hunter and the curse of the Mayans, du studio CollectorVision et disponible sur le eShop de la Nintendo Switch depuis le 12 septembre 2019. Le jeu est également offert sur PS4, Xbox One et PC.

[Critique jeu vidéo] – Sydney Hunter and the curse of the Mayans

Voici la critique du jeu Sydney Hunter and the curse of the Mayans, du studio CollectorVision et disponible sur le eShop de la Nintendo Switch depuis le 12 septembre 2019. Le jeu est également offert sur PS4, Xbox One et PC. http://www.cine-techno.comVous incarnez Sydney Hunter, un explorateur qui se retrouve enfermé dans une pyramide maya lors d'une expédition dans la région du Yucatán. Sydney découvre bientôt que Kinich Ahau (le dieu soleil maya) et Kukulkan (le dieu serpent à plumes) ont brisé le calendrier haab en sept morceaux et dérobé quatre précieuses idoles, et qu'ils ont caché ces trésors dans les tréfonds de la pyramide. Les dieux ont profité du Wayeb, les cinq jours de malheur qui marquent la fin de l'année. Leurs actions ont causé un grand chaos, et le temps lui-même risque de rester figé à tout jamais si le calendrier sacré n’est pas retrouvé et reconstitué au plus vite. À la demande des Mayas, Sydney va se charger de retrouver les sept éléments du calendrier haab, de récupérer les idoles sacrées, de vaincre les dieux mayas et de ramener la paix et l'équilibre au sein de la civilisation maya. Et par là même, de permettre au temps de reprendre son cycle… Collectorvision

Posted by Cine-Techno on Thursday, September 26, 2019

Vous incarnez Sydney Hunter, un explorateur qui se retrouve enfermé dans une pyramide maya lors d’une expédition dans la région du Yucatán.

Sydney découvre bientôt que Kinich Ahau (le dieu soleil maya) et Kukulkan (le dieu serpent à plumes) ont brisé le calendrier haab en sept morceaux et dérobé quatre précieuses idoles, et qu’ils ont caché ces trésors dans les tréfonds de la pyramide.

Les dieux ont profité du Wayeb, les cinq jours de malheur qui marquent la fin de l’année. Leurs actions ont causé un grand chaos, et le temps lui-même risque de rester figé à tout jamais si le calendrier sacré n’est pas retrouvé et reconstitué au plus vite.

À la demande des Mayas, Sydney va se charger de retrouver les sept éléments du calendrier haab, de récupérer les idoles sacrées, de vaincre les dieux mayas et de ramener la paix et l’équilibre au sein de la civilisation maya. Et par là même, de permettre au temps de reprendre son cycle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *