[Critique cinéma] – Violent Night

Titre du film : Violent Night

La critique :

Merci à mes partenaires : Evoretro et Maexou

Date de sortie : 2 décembre 2022

Distributeur : Universal Pictures Canada

Réalisateur : Tommy Wirkola

Distribution: David Harbour, John Leguizamo, Edi Patterson, Cam Gigandet, Beverly D’Angelo, Brendan Fletcher

Les percutants producteurs de 87North qui nous ont offert Moins-que-rien, John Wick, Blonde atomique, Deadpool 2, Train à grande vitesse et Rapides et Dangereux présentent : Hobbs & Shaw, sont de retour avec un comédie-action décapante pour le temps de fêtes, qui vous prouvera qu’il faut toujours miser sur le rouge.

Lorsque des mercenaire pénètrent par effraction dans la maison d’une famille aisée le soir de Noël et la séquestrent, l’équipe ne s’attend pas à un combattant surprise de taille : le Père-Noël (David Harbour, Black Widow, la série Stranger Things) qui va leur montrer que ce Nicolas est loin d’être un saint.

Le film met également à l’affiche John Leguizamo (John Wick) lauréat d’un Emmy, Cam Gigandet (Sans aucun remord), Alex Hassell (Cowboy Bebop), Alexis Louder (The Tomorrow War), Edi Patterson (The Righteous Gemstones) et Beverly D’Angelo (la franchise Bonjour les vacances).

Réalisé par le Norvégien à l’humour cinglant Tommy Wirkola (Hansel et Gretel: chasseurs de sorcières, la franchise Dead Snow), Ô violente nuit est produit par Kelly McCormick David Leitch et Guy Danella de 87North. Le scénario original est de Pat Casey & Josh Miller, scénaristes de Sonic le hérisson. Le producteur exécutif du film est Marc S. Fischer.

Bande-annonce:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *